Je suis photographe

Dans trois jours c’est le mois de septembre. L’été touche à sa fin. Déjà les beaux jours se font rares, il pleut, grisonne et il est temps de ressortir les jeans et pulls. Il y a une semaine on a fait Bordeaux- Lacanau à vélo avec Nasser et ses frères. 120 km aller-retour. La compagne de l’aîné nous attend avec sa fille sur la plage. On mange sous un arbre pendant que le petit monstre essaye de nous voler nos chips. Ses boucles brunes commencent à lui tomber sur les oreilles. Elle crie, chante, elle me fait des grimace et nous fait rire. On repart sur Bordeaux le cœur léger. La fatigue me tombe dessus sur les derniers km avant Bordeaux. À l’arrivée, je n’en reviens pas d’avoir fait tous ces kilomètres en une journée. Je suis épuisée mais je remercie mon corps d’être aussi fort.

Je n’ai plus de quotidien, les jours se suivent sans se ressembler. Je travaille, beaucoup, j’essaye de sortir la tête de l’eau, je nage à contre courant et me heurte à des rochers. Je finis par me rendre à l’évidence. Faire de la photo, c’est une passion mais pour le moment je n’arrive pas à en vivre et je ne connais pas assez de monde sur Bordeaux pour avoir des clients réguliers. Je m’inscris à Pôle Emploi. Je réussis à avoir une aide pour quelques mois. Mais les semaines passent et entre mails négatifs et absence de réponse, je n’ai toujours rien. Je modifie mon CV à chaque fois, je l’accorde à chaque poste pour lequel je postule. Mais cela ne marche pas vraiment.

J’ai un bac + 5 et une formation professionnelle de documentaliste qui ne me servent à rien. Alors je regarde les formations en ligne pour au moins trouver un travail en alternance. Je cherche désespérément une solution. Je suis fatiguée. La nuit, je dors mal. Je rêve de mon travail, de choses étranges qui me font me réveiller en sursaut le ventre noué, une douleur aigu dans le dos. Je sais qu’il faut que je trouve une solution et vite. Mon corps ne peut pas supporter autant de stress, d’incertitudes. Je suis fatiguée de devoir surveiller chaque centimes que je dépense, devoir dépendre d’une aide de l’Etat, devoir avoir peur du futur avec ce foutu virus qui ravage le monde.

La photo me permet de me changer les idées et d’oublier les échéances. Je rencontre des gens bienveillants, je fais des séances photos tous les deux jours ou presque. Je m’émerveille à chaque fois de la gentillesse que l’on a pour moi. La photographie m’a appris plus sur le monde et sur moi-même que toutes mes années d’études réunies. Je me rends compte que je suis une personne sociable et que j’aime le contact, me confronter aux autres. Parfois je déteste mes photos, parfois j’ai peur de ne pas satisfaire la personne que je photographie, j’ai peur de ne pas trouver l’inspiration, trouver les bons mots pour mettre la personne en face à l’aise. Mais le rush d’adrénaline que j’éprouve avant chaque rencontre et chaque séance, ce rush là ne part pas, fidèle à lui-même, il m’aide à me dépasser.

Je ne sais pas trop où ira ce blog. Je ne sais pas s’il y a encore des personnes qui le lisent. Pour celles qui veulent en savoir plus, vous pouvez me suivre sur mon compte instagram : @auroremtz_photo ou ma page Facebook : Aurore Matz Photographie. Si vous êtes en France et que vous avez envie d’une photographe pour un portrait ou un mariage ou autre je serai heureuse de vous rencontrer.

J’ai créé ce blog il y a plus de deux ans, j’avais pris un pseudo, Maguie, car j’avais honte de mes émotions, de me mettre à nu. Aujourd’hui je sais que mon histoire est une force et je ne dois plus me cacher. Alors pour les personnes qui me lisent depuis le début ou depuis peu, je m’appelle Aurore et je suis photographe professionnelle.

Souvenir de notre périple à Lacanau

Une séance photo avec la danseuse Monica de l’opéra de Bordeaux. On est allé à la MECA. Un bâtiment à l’architecture impressionnante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s