Des êtres de rêves et de lumière

Il y a quelques jours j’étais en vacances à la montagne dans ma famille. Ma cousine nous avait invité à dormir chez elle. On passait nos après-midi à papoter, boire des thés, manger des biscuits et des chocolats. Un jour, la discussion dériva sur ma sœur partie pour un an en Allemagne. A la recherche d’une voie qu’elle ne trouvait pas en France, après quelques années à aller dans une direction différente tous les quatre mois … Ma sœur a toujours été comme ça, inconstante, la tête dans les nuages, s’imaginant une vie palpitante mais ne sachant pas comment arriver jusqu’au but, comment tracer son chemin jusqu’à cette paix intérieur que l’on possède lorsque l’on arrive à faire ce que l’on aime. Pourtant elle a tellement de talent et de potentiel. C’est une femme très simple, intelligente et sage. Elle a des goûts affirmés, un peu trop parfois. Elle aime ce qui fait riche, élitiste, spirituel. Certains la décrirait un peu étrange avec son grand manteau et son écharpe en plein été à regarder autour d’elle comme un petit animal apeuré. Je pense que c’est le monde dans lequel on vit qui est étrange. Toujours plus, toujours plus vite. Mais à quoi bon tant de pression, stress, égoïsme et violence ?

DSC03040

Si l’on ne correspond pas à ces standards de beauté, de sociabilité, d’adaptation, on est vite relégué au rend de « asocial », « dépressif chronique », « fainéant », « parasite ». Parce que l’on reste enfermé chez soi, que l’on ne trouve pas de travail qui correspond à notre tempérament et notre sensibilité fragile, on nous fait sentir que l’on est trop capricieux, exigent… Mais comment dire à ce monde, qui tourne trop vite et détruit, broie sans ménagement, comment lui expliquer que nous sommes des êtres de rêve et de lumière? Des êtres qui ont besoin de temps, du silence et d’air pour sentir, grandir, se déployer. Des êtres qui savent contempler, aimer, créer et ce monde a besoin de nous autant que l’on a besoin de lui.  

Ma sœur a toujours été très différente de moi. Pourtant j’ai toujours su la comprendre et bien que notre façon d’agir diffère nous avons toujours eu un déroulement de pensées en cohésion. Lors de cet après-midi, ma cousine fit remarquer combien on avait un parcours différent elle et moi. Il est vrai que comparé à elle j’ai toujours procédé par étapes. Ma vie se résume à une longue liste de choses à faire, à accomplir, que je coche les unes après les autres. Comparé à elle je n’ai jamais eu de rêves grandioses et je n’ai jamais pu m’imaginer devenir « quelqu’un ». Encore aujourd’hui je pense qu’elle a tout d’une grande artiste et intellectuelle. Elle m’a toujours impressionné et je me suis toujours écrasée face à elle, à son intelligence, sa façon hors du commun de penser et analyser les choses. A côté j’ai l’impression d’être juste… ordinaire… La jeune femme simple qui trace son chemin sans faire de vague…

Pourtant parfois je rêve aussi… un peu… Je rêve de trouver un moyen de montrer que ma vie n’est pas aussi droite qu’elle le paraît…montrer qu’il y a des voix à l’intérieur, du bruit et de la lumière. Parfois j’ai l’impression que les autres voient en moi des bribes de cette vie intérieur et ça me réchauffe, un peu. 

DSC03039

 

2 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s